By mathieu anne

Pour la quatrième manche du Championnat de France des Rallyes, Yoann Bonato et Benjamin Boulloud retrouvaient des spéciales qu’ils n’avaient plus disputé depuis dix ans à l’occasion du Rallye Vosges Grand Est. Leader du rallye à l’issue de l’ES4, l’équipage CHL Sport Auto était contraint à l’abandon. Toujours deuxième du Championnat de France, le pilote des 2 Alpes possède toujours son destin entre les mains mais, pour cela, il devra désormais réussir le pari de remporter les cinq dernières manches !

 

 

« C’était vraiment un grand plaisir de retrouver ces routes vosgiennes après tant d’années. Le profil est très varié, c’est vraiment un rallye difficile d’autant plus quand la météo s’en mêle.

 

Lors de la première boucle, nous sommes partis sur un bon rythme et la bagarre avec Bryan s’annonçait superbe. Deux meilleurs temps pour lui, un pour moi et seulement trois secondes d’écart.

 

Sur un nouveau terrain, la C3 R5 montrait déjà un sacré potentiel. Ce que nous avions validé avec Citroën Racing lors du développement sur ces routes se montrait efficace. C’est toujours rassurant de voir que le travail fait en test est payant.

 

A la mi-journée, alors qu’un orage énorme s’abat sur Gérardmer, il faut faire le choix de pneus pour la boucle de l’après-midi. Avec l’équipe, on décide de partir en Full Wet Michelin FW2 alors que Bryan fait un choix pour des pneus sec. Tous les deux en MICHELIN mais avec une monte différente, la revanche d’Antibes est dans l’air ! (rires)

 

Alors qu’il pleut encore, on signe le meilleur temps dans l’ES4, malgré des premiers signes inquiétants sur la C3, et on reprend la tête du rallye ! Malheureusement, dans la spéciale suivante, nous rencontrons un souci avec le collecteur d’échappement qui nous coupe la voiture. On doit finir la spéciale en mode ‘road’, sans aucune puissance. Et très vite, on se rend à l’évidence que l’on ira pas plus loin…

 

La voiture est encore jeune, ce sont des choses qui arrivent, et c’est même étonnant pour un nouveau produit que le premier ‘souci’ mécanique arrive aussi tard. Nous n’avions pas connu la moindre alerte depuis le Tour de Corse. Notre team va pouvoir faire un retour à Citroën Racing pour ne plus que le problème arrive.

 

Avec ce résultat nul et avec la victoire de Bryan, l’écart se creuse au championnat mais la saison est encore longue et il peut se passer tellement de choses en rallye que l’on y croira jusqu’au bout ! A nous maintenant de tout donner pour remporter toutes les courses restantes et ainsi garder le destin entre nos mains ! » raconte Yoann.

 

 

 

Classement Championnat de France (4/9)

  1. Bryan Bouffier 150 pts
  2. Yoann et Benjamin 107 pts
  3. Pierre Roché 82 pts
  4. Jérémi Ancian 76 pts

            …

mathieuanne
About mathieuanne
Yoann Bonato stoppé dans son élan