Yoann BONATO est né le 13 mai 1983 à St Martin d’Hère. Il vit aux Deux Alpes. Il a un frère plus jeune que lui, Jonathan et un demi frère, Nicolas.

 

Il passe son enfance aux Deux Alpes où ses parents dirigent alors une entreprise de taxis ambulances. C’est également dans cette station de sport d’hiver qu’il développe son esprit de compétition grâce au ski. Discipline dans laquelle il obtient de nombreux résultats dont une seconde place au championnat de France Benjamin en 1996.

 

Dès son plus jeune âge, ses parents le prennent sur leurs genoux pour lui faire « conduire » la Citroën CX. Aux environs de neuf ans, il touche enfin les pédales et peut alors occuper seul la place de gauche. Vers douze ans, il découvre le plaisir de faire glisser la voiture sur les  différents terrains et sur les petites routes de montagne. Il a choisi, il sera pilote de rallye. A quatorze ans sa mère lui achète une 205 GTI avec laquelle il commence vraiment à s’amuser. En même temps il se rend acquéreur grâce à ses économies d’une vielle Visa GTI avec laquelle il parcourt les chemins de terre des Deux Alpes pour améliorer sa technique. Il rentre alors à l’internat Ski étude à Villard de Lans ou il partage sa chambre avec Benjamin BOULLOUD.

 

Ses seize bougies soufflées, il participe à son premier rallye avec la 205 GTI comme copilote, le pilote n’est autre que son père Gilles. Il court ainsi cinq autres épreuves dans le baquet de droite.  Dès ses dix huit ans, il s’engage sur son premier rallye en tant que pilote.  Il dispute alors quelques épreuves régionales sur une 205 GTI puis sur une 106.

 

C’est en juin 2002 que commence sa collaboration avec AURIOL COMPETITION, avec qui il participe au Challenge Saxo asphalte. Il découvre grâce à cette structure l’esprit d’une équipe professionnelle avec des mécaniciens qui ne s’occupent que de sa voiture.  Il bénéficie aussi d’un encadrement constitué de connaisseurs et de passionnés  (Nadine AURIOL, Gérard AURIOL, Didier AURIOL,  Christian ANTOINE, Denis GIRAUDET…)

 

En 2003, il participe au Challenge Citroën Saxo VTS. Tout au long de la saison, au fil des courses, Yoann et Benjamin améliorent leurs résultats dans le Challenge et terminent second à deux reprises, au Rouergue et au Touquet. C’est  même en tête des Saxos, qu’ils rentrent vendredi en fin de première étape au rallye du Var.

 

2004 sera pour eux une année très importante  puisque ils viennent d’intégrer en tant que pilote et copilote officiels,  l’équipe Citroën Sport championne du Monde des rallyes 2003. C’est sur la  Citroën C2 super 1600 qu’ils vont maintenant découvrir la course sous le statut de professionnels.

 

Après une année 2004, riche en enseignements au sein d’un team professionnel, Yoann repart en 2005 au volant d’une C2 super 1600 préparée par l’équipe Auriol Compétition. Cette opération est possible grâce  au soutient financier du groupe ALD Automotive, de la préparation Auriol Compétition, de Citroën Sport, Total, Michelin, les Deux Alpes, l’école du ski français et  de Mr Didier AURIOL.

 

En 2006 et 2007, il intègre l’équipe de France FFSA et participe avec succès à plusieurs manches du championnat du monde Junior en C2 R2 (victoire en Finlande, Allemagne, Espagne et corse).

 

2008, retour en formule de promotion et victoire de la Suzuki Rallye Cup qui lui donnera de nouveau le statut de pilote officiel Suzuki en championnat du monde junior 2009. Des résultats très prometteurs avec notamment une 4ème place en Italie et une 3ème place en Pologne. Il participe également à quelques manches du championnat de France des rallyes terre au volant d’une Skoda WRC du team Auriol compétition. Deux podiums et une victoire scratch au terre de l’Auxerrois.

 

3 années vont alors se passer sans que Yoann ne puisse trouver de programme sportif. Il retourne donc à sa première passion (le ski) et entraîne les enfants du ski club des 2 Alpes.

 

En 2013 lui vient une proposition du Team Bonneton afin de participer à l’Opel Adam Cup. Yoann réunit ses partenaires habituels et c’est cette fois accompagné de Thierry Michaud qu’il se lance dans ce nouveau challenge après 3 ans d’absence.

 

Après une saison proche de la perfection avec quatre premières places et deux secondes places, il remporte l’Opel Adam Cup et se voit offrir un volant officiel Opel France pour la saison 2014.

 

Au volant de l’Opel ADAM R2 Performance d’Opel Motorsport – Team France, Yoann et Thierry raflent pas moins de quatre victoires et remportent le titre honorifique de « Champion de France du groupe R 2015 » sur le Championnat de France des Rallyes Asphalte. Une performance remarquable avec une R2 !

 

Durant la trêve hivernale, et grâce à Alain Bonneton, Yoann rencontre Christophe Lecureux du Team CHL Sport Auto. Le feeling passe tout de suite entre les deux hommes et le pilote des Deux-Alpes se voit confier la Peugeot 208 T16 CHL Sport Auto sur cinq courses du Championnat de France des Rallyes !

 

Yoann ne rate pas l’occasion de signaler de nouveau aux avant-postes et termine à la troisième place du Championnat de France avec seulement 5 participations sur 9 épreuves et surtout gagne le mythique Critérium des Cévennes au classement général, une première pour une voiture de la catégorie R5 en France ! A cela s’ajoute, quatre victoires de groupe et trois podiums scratch ! En 2015, il est navigué par Jacques-Julien Renucci puis par Denis Giraudet.

 

En 2016, toujours au sein du Team CHL Sport Auto, Yoann pilote une DS 3 R5 sur un programme mixte entre le Championnat du Monde des Rallyes WRC-2 et le Championnat de France des Rallyes ! C’est le retour sur la terre pour le pilote des Deux-Alpes au Portugal après 7 années d’absence. C’est également le retour de Benjamin Boulloud dans le baquet de droite dès le Rallye du Mont-Blanc !

 

Parmi les résultats à retenir, Yoann remporte le Rallye du Mont-Blanc devant les WRC et de très nombreuses R5 avant de terminer deuxième au Rallye du Var derrière le pilote officiel Hyundai, Kevin Abbring. En WRC-2, le Tour de Corse, avec une troisième place et premier pilote privé, constitue le point d’orgue de la saison après s’être également illustré au Monte-Carlo et en Allemagne.

 

Yoann et CHL Sport Auto ont désormais entre les mains la suite de ce récit …