By mathieu anne

Week-end doré aux Cévennes pour Yoann Bonato et Benjamin Boulloud !

Revenus dans le match après deux succès consécutifs au Mont-Blanc et au Cœur de France, Yoann Bonato et Benjamin Boulloud pouvaient mathématiquement être titrés dès ce week-end. Ne laissant rien au hasard comme à son habitude, l’équipage IGOL prenait les commandes de l’épreuve dès l’ES1, au prix d’une grosse attaque, pour ne plus les lâcher jusqu’à l’arrivée. Grâce à ce quatrième succès en 2018, l’Isérois coiffait sa deuxième couronne de Champion de France consécutive et offrait à la Citroën C3 R5 son premier titre national l’année de son lancement ! Un titre ne suffisant pas, le Critérium des Cévennes couronnait aussi Benjamin Boulloud chez les Copilotes et le Team CHL Sport Auto dans le Championnat par Equipes !

 

 

« On dit souvent que les premières fois ont une saveur particulière, je peux vous assurer que ce deuxième titre l’a tout autant voire plus ! Ce fut une saison pleine de rebondissements avec une concurrence très relevée. Je ne pensais clairement pas que le titre se jouerait une course avant la fin et encore moins après le Rouergue, cet été, où nous comptions 41 points de retard sur le leader !

 

C’est donc plus que jamais le sacre de toute une équipe de professionnels, d’acharnés et de passionnés. Personne n’a jamais rien lâché et tout le monde y a toujours cru. Que ce soit nous dans la voiture avec Benjamin, toute l’équipe CHL Sport Auto, Citroën Racing. Nous avons réussi tous ensemble à inverser la tendance et à enchaîner trois victoires de rang qui nous offrent ce deuxième titre. C’est magique ! Nous sommes aussi très fiers d’offrir ce succès à la C3 R5 moins de sept mois après son lancement ! Surtout quand on connaît le niveau du Championnat de France et la diversité de ses épreuves.

 

Pour revenir rapidement sur la course ce week-end, nous sommes partis le couteau entre les dents dès la première spéciale. Nous voulions mettre toutes les chances de notre côté en remportant ce rallye. Ensuite, pour le titre, cela dépendrait du résultat de nos adversaires. Nous avons réussi à faire un écart et ensuite nous avons géré le deuxième jour. Ce n’était vraiment pas simple dans ces conditions mais encore une fois l’équipe nous a fourni une voiture parfaite et les pneumatiques Michelin nous ont permis d’être en confiance quelque soit l’état de la route et la longueur de la spéciale.

 

Je me répète mais c’est vraiment un succès collectif : Benjamin, l’équipe CHL Sport Auto, la C3 R5, le manufacturier Michelin, les ouvreurs, les partenaires, IGOL et tous les autres que vous pourrez retrouver en bas de ce communiqué, mon entourage et vous, pour tout le soutien reçu tout au long de cette longue saison.

 

Cerise sur le gâteau, le nouveau titre de Champion de France pour CHL Sport Auto. Ils ont une nouvelle fois démontré une fiabilité de tous les instants et leur savoir faire à toute épreuve.

 

Place au Rallye du Var où nous tacherons de finir la saison en beauté ! »

 

 

Classement Championnat de France (8/9)

  1. Yoann et Benjamin 232 pts
  2. Pierre Roché 182 pts
  3. Bryan Bouffier 177 pts
  4. Quentin Gilbert 160 pts

            …

By mathieu anne

Yoann Bonato n’en demandait pas tant !

Revenu à deux petits points de la tête du Championnat de France grâce à leur succès à Morzine, Yoann Bonato et Benjamin Boulloud n’avaient pas l’intention de relâcher leurs efforts ce week-end ! Sur une épreuve qu’il avait remporté en 2017, le Cœur de France, l’équipage CHL Sport Auto prenait les commandes du rallye dès l’ES1 pour ne plus jamais les lâcher ! Suite à cette troisième victoire de la saison, le pilote des 2 Alpes en profitait pour réaliser une excellente opération au Championnat et s’installait dans le fauteuil de leader à deux courses du but !

 

 

« Avec quatre pilotes à pouvoir jouer le titre, nous nous attendions vraiment à une grosse passe d’armes ce week-end ! Mais très vite, la physionomie de la course ne s’est pas montrée comme attendu.

 

Avec Benjamin, nous avons attaqué très fort dans la première spéciale. A l’arrivée, les écarts sont assez conséquents et puis Bryan a déjà dû rendre son carnet suite à une sortie. Nous avons continué à rouler sur un bon rythme car Quentin et Pierre n’étaient pas si loin. Cependant, très vite, nous avons mis plus de sécurité dans notre engagement, bien aidés par nos pneumatiques MICHELIN ! Heureusement, le R21 a parfaitement su gérer la fraîcheur matinale et les longues spéciales pour nous permettre d’être tout le temps en confiance.

 

Après l’abandon de Quentin Gilbert, notre plus proche poursuivant, nous nous sommes définitivement mis en mode ‘gestion’ avec Benjamin, et ce dès l’ES5… Je dois avouer que la fin de rallye était un peu longue. Il nous fallait cette victoire et ces points pour le championnat. On évitait donc tous les pièges et on écoutait le moindre bruit dans la voiture.

 

Au final, on remporte un troisième succès avec la C3 R5 qui récompense tout le travail fait en développement ou à l’atelier par CHL Sport Auto et Citroën Racing ! Si je pense qu’on ne l’a pas volé, on n’en demandait pas tant non plus ! C’était un peu inespéré après le Rouergue de se retrouver en tête du Championnat avec une petite avance à deux courses de la fin.

 

Maintenant, quand on voit le déroulement de ce championnat 2018, il faut s’attendre à tout et c’est loin d’être fini. Il va falloir rester bien concentrés sur les deux rallyes à venir ! »

 

 

 

 

Classement Championnat de France (7/9)

  1. Yoann et Benjamin 191 pts
  2. Pierre Roché 169 pts
  3. Bryan Bouffier 154 pts
  4. Quentin Gilbert 133 pts

            …

 

By mathieu anne

Comme à la maison !

Après deux rallyes frappés par la malchance, Yoann Bonato n’avait pas d’autres choix que de conjurer le sort à l’occasion du Rallye Mont-Blanc Morzine ! Sur des routes qu’il affectionne tout particulièrement, le pilote CHL Sport Auto a réalisé une course parfaite, en prenant le commandement de la course dès la première spéciale, pour s’imposer pour la troisième fois consécutive en Haute-Savoie ! En plus de leur victoire au général et au Championnat Team avec leur équipe, Yoann et Benjamin signent une excellente opération au championnat en revenant à deux points de la tête à trois courses de la fin !

 

 

« Il faudrait être difficile pour ne pas être satisfait après un tel week-end ! Il y a quatre jours, le championnat semblait plié et aujourd’hui, nous sommes revenus à deux points. Il va encore se passer beaucoup de choses d’ici la fin de saison mais c’est génial d’être de nouveau dans le match.

 

Avant la course, tout le monde s’est mobilisé autour de nous pour relancer la dynamique ! Que ce soit CHL Sport Auto, Citroën Racing, l’ensemble de mes partenaires, mon entourage mais aussi les communes autour des 2 Alpes qui nous ont permis de réaliser trois jours de test avec la C3 R5 pour préparer le Mont-Blanc. Après ces essais, je savais que j’arrivais plus prêt que jamais à Morzine. Pour le reste, il fallait simplement que la malchance nous lâche un peu !

 

Dès l’ES1, nous avons attaqué fort avec Benjamin, et ce durant toute la première journée. Cela nous a permis de rentrer en fin d’étape avec une avance ‘confortable’. Dans ces conditions délicates, notamment au premier tour, nous avons pu compter sur le super boulot de nos ouvreurs mais aussi du pneumatique Michelin PILOT SPORT R 21, efficace et performant malgré le grip changeant.

 

Le deuxième jour nous avons pu adopter une autre stratégie en gérant notre effort. C’était long pour être honnête. Derrière, ça roulait fort donc nous ne pouvions pas totalement nous relâcher mais nous n’avions pas non plus d’intérêt à prendre tous les risques.

 

A l’arrivée, la satisfaction du devoir accompli était bien présente ! Cette victoire est celle de toute une équipe avant d’être la nôtre. Tout le monde a su réagir et nous avons pu conjurer le sort ! On espérait ce résultat mais c’était loin d’être gagné d’avance après nos deux abandons. Le travail a payé et c’est une juste récompense pour tous !

 

De plus, CHL Sport Auto remporte la manche dans le Championnat Team ! C’est un week-end parfait pour nous. Maintenant, il reste trois courses, et il ne faudra rien lâcher ! Plus que jamais, nous gardons notre objectif en ligne de mire : un deuxième titre !  » raconte Yoann.

 

 

 

Classement Championnat de France (6/9)

  1. Bryan Bouffier 152 pts
  2. Yoann et Benjamin 150 pts
  3. Pierre Roché 137 pts
  4. Quentin Gilbert 131 pts

            …

 

By mathieu anne

Un Allemagne sous le signe de la performance

Comme les années précédentes sur ce Rallye d’Allemagne, Yoann Bonato montrait une très belle pointe de vitesse face à l’élite mondiale en WRC-2 en pointant notamment au deuxième rang au soir de la première étape. Avec deux crevaisons et un abandon mécanique, la suite du rallye a été plus compliquée pour le pilote de la Citroën C3 R5. Après cet intermède en Championnat du Monde des Rallyes, l’Isérois retrouvera le Championnat de France dans deux semaines lors du Rallye Mont-Blanc Morzine.

 

 

«  Forcément, nous rentrons de ce Rallye d’Allemagne frustrés avec Benjamin et toute l’équipe. Tout était réuni pour faire un bon résultat ici.

 

Lors de la première étape, nous avons réussi à signer un deuxième et un troisième temps dans la mythique spéciales des vignes. Nous avons vraiment attaqué fort et ça a payé. Le soir, nous rentrons en deuxième position au milieu des pilotes ‘usines’. Avec Citroën Racing et CHL Sport Auto, nous sommes satisfaits même si nous savons qu’il y a encore des choses à améliorer. Nous sommes sur la lancée du Tour de Corse.

 

Le lendemain, dès la deuxième spéciale, nous sommes victimes d’une crevaison. Après avoir changé une roue avant le départ par sécurité, nous crevons dans la spéciale. Nous devons permuter en pleine spéciale pour éviter d’avoir le pneu ‘abimé’ à l’avant. Bref, nous perdons beaucoup de temps et tous nos espoirs de résultat. Trois spéciales plus tard, c’est cette fois-ci une pièce mécanique de la C3 R5 qui cède et nous oblige à abandonner pour cette deuxième étape.

 

Reparti en Rally2 le dernier jour, nous en profitons pour tester de nouvelles choses sur la voiture en vue des prochaines échéances. Le bilan est évidemment mitigé après ce deuxième rendez-vous en WRC-2. La vitesse et la performance sont là maintenant il faut réussir à mettre tout bout à bout. Se battre sur le podium avec un plateau comme il y avait ce week-end ne peut être qu’encourageant pour la suite. »

 

By mathieu anne

Yoann Bonato de retour en WRC-2 !

Après un premier rendez-vous sur le Tour de Corse qui s’était soldé par une magnifique deuxième place de sa catégorie et une dixième position au général, Yoann Bonato retrouvera Citroën Racing, CHL Sport Auto et la C3 R5 sur une manche du Championnat du Monde dès cette semaine. Le pilote des 2 Alpes, accompagné de son fidèle copilote Benjamin Boulloud, prendra le départ du Rallye d’Allemagne où il avait brillé l’an dernier et tentera de rester sur la bonne dynamique commencée en Corse.

 

 

«  Même si nous roulons tous les mois en Championnat de France des Rallyes, la pause fut longue en ‘WRC’ ! Et même si le championnat national reste notre objectif principal avec CHL Sport Auto, rouler en Championnat du Monde, au sein d’une équipe comme Citroën Racing, reste un moment à part. Nous voulons nous surpasser pour aider l’équipe à glaner de beaux succès à l’international et aussi se frotter à ce qui se fait de mieux dans notre discipline.

 

Le Rallye d’Allemagne représente un sacré défi. C’est une épreuve technique et difficile qui n’emprunte que très rarement des routes naturelles. Il est impossible de s’aider du GPS ! (rires). Par le passé, j’y ai souvent réalisé de bons chronos, plusieurs temps scratch en 2017, sans jamais pouvoir concrétiser par un résultat. Cette année, entourés de notre équipe habituelle CHL Sport Auto et de Citroën Racing, nous comptons bien remédier à cela.

 

La Citroën C3 R5 a montré sa vélocité sur tous les types de terrains et je suis certain qu’elle saura s’illustrer aussi dans les vignes ou encore dans le camp militaire. Je sais également que, quelle que soit la météo, nous pourrons compter sur la totalité de la gamme Michelin pour braver ces spéciales difficiles.

 

Au niveau de la concurrence, il y a plus de monde qu’en Corse. Trois ou quatre pilotes font clairement partie des favoris. Nous ferons de notre mieux pour tirer notre épingle du jeu ! »

 

 

By mathieu anne

Un record bien malgré lui !

Lors de la cinquième manche du Championnat de France des Rallyes disputée sur le mythique Rallye Aveyron Rouergue Occitanie, Yoann Bonato et Benjamin Boulloud se présentaient avec la ferme intention d’effacer l’abandon de la dernière épreuve. Malheureusement, une panne électrique allait contrarier leur plan avant même la première spéciale … Reparti en Rallye 2 le lendemain, l’équipage CHL Sport Auto enchainait les temps ‘scratch’ prouvant une nouvelle fois toute la compétitivité de la Citroën C3 R5.

 

 

« Si notre motivation était grande avant le départ avec Benjamin et toute l’équipe, elle a rapidement été mise à mal ! La voiture a refusé de démarrer dans le parc fermé le vendredi matin. Après une lueur d’espoir nous permettant de faire quelques kilomètres de liaison, elle s’est de nouveau coupée et ce fut l’abandon.

 

C’était le rallye le plus rapide de ma carrière ! Plus sérieusement, la Citroën C3 R5 nous a tellement bluffé depuis ses débuts, nous permettant d’accrocher un Top 10 en WRC ou encore la victoire au Lyon Charbonnières dès ses débuts face à toute la concurrence, qu’on peut lui pardonner ce petit caprice. Je sais que toute l’équipe Citroën Racing, en collaboration avec CHL Sport Auto, est déjà en train de travailler pour ne plus que cela ne se reproduise.

 

Ce que je retiendrai aussi ensuite c’est l’esprit du Championnat de France des Rallyes ! Dans le parc fermé, tous nos concurrents ont tout donné pour nous aider à démarrer en nous poussant sur plusieurs centaines de mètres ! C’est génial de voir cela entre ‘adversaires’. Même si j’avoue que je préfère quand même voir ma voiture démarrer en appuyant sur un bouton et en laissant toute le monde tranquille !

 

Le lendemain, nous avons décidé de repartir en Rallye 2 pour faire avaler des kilomètres à la C3 R5 sur un nouveau rallye. Par sa chaleur, son type de routes, ses longues spéciales, le Rouergue a vraiment une place à part dans le Championnat et c’était important de faire une remontée d’informations à Citroën Racing.

 

Sans rouler à 100% et en essayant différentes choses sur la voiture, nous avons réussi à faire tous les meilleurs temps dans les ‘vraies’ spéciales, exception faite à la super-spéciale en ville. Nous avons pu aussi confirmer que la gamme Michelin, et notamment le cran 33, s’adaptait vraiment à toutes les conditions extrêmes sans jamais nous faire défaut.

 

Un grand merci aussi à l’équipe CHL Sport Auto qui a su se remobiliser après cette panne totalement indépendante de leur volonté. Ils sont tellement compétiteurs et perfectionnistes qu’ils étaient tous, au sein du team, aussi déçus que Benjamin et moi.

 

Au Championnat, il est certain que c’est une mauvaise opération. Ce n’est plus un miracle qu’il nous faudra maintenant mais au moins deux ! Une chose est sûre, on ne lâchera rien jusqu’au bout ! » raconte Yoann.

 

 

 

Classement Championnat de France (5/9)

  1. Bryan Bouffier 150 pts
  2. Pierre Roché 114 pts
  3. Yoann et Benjamin 109 pts

            …

By mathieu anne

Yoann Bonato stoppé dans son élan

Pour la quatrième manche du Championnat de France des Rallyes, Yoann Bonato et Benjamin Boulloud retrouvaient des spéciales qu’ils n’avaient plus disputé depuis dix ans à l’occasion du Rallye Vosges Grand Est. Leader du rallye à l’issue de l’ES4, l’équipage CHL Sport Auto était contraint à l’abandon. Toujours deuxième du Championnat de France, le pilote des 2 Alpes possède toujours son destin entre les mains mais, pour cela, il devra désormais réussir le pari de remporter les cinq dernières manches !

 

 

« C’était vraiment un grand plaisir de retrouver ces routes vosgiennes après tant d’années. Le profil est très varié, c’est vraiment un rallye difficile d’autant plus quand la météo s’en mêle.

 

Lors de la première boucle, nous sommes partis sur un bon rythme et la bagarre avec Bryan s’annonçait superbe. Deux meilleurs temps pour lui, un pour moi et seulement trois secondes d’écart.

 

Sur un nouveau terrain, la C3 R5 montrait déjà un sacré potentiel. Ce que nous avions validé avec Citroën Racing lors du développement sur ces routes se montrait efficace. C’est toujours rassurant de voir que le travail fait en test est payant.

 

A la mi-journée, alors qu’un orage énorme s’abat sur Gérardmer, il faut faire le choix de pneus pour la boucle de l’après-midi. Avec l’équipe, on décide de partir en Full Wet Michelin FW2 alors que Bryan fait un choix pour des pneus sec. Tous les deux en MICHELIN mais avec une monte différente, la revanche d’Antibes est dans l’air ! (rires)

 

Alors qu’il pleut encore, on signe le meilleur temps dans l’ES4, malgré des premiers signes inquiétants sur la C3, et on reprend la tête du rallye ! Malheureusement, dans la spéciale suivante, nous rencontrons un souci avec le collecteur d’échappement qui nous coupe la voiture. On doit finir la spéciale en mode ‘road’, sans aucune puissance. Et très vite, on se rend à l’évidence que l’on ira pas plus loin…

 

La voiture est encore jeune, ce sont des choses qui arrivent, et c’est même étonnant pour un nouveau produit que le premier ‘souci’ mécanique arrive aussi tard. Nous n’avions pas connu la moindre alerte depuis le Tour de Corse. Notre team va pouvoir faire un retour à Citroën Racing pour ne plus que le problème arrive.

 

Avec ce résultat nul et avec la victoire de Bryan, l’écart se creuse au championnat mais la saison est encore longue et il peut se passer tellement de choses en rallye que l’on y croira jusqu’au bout ! A nous maintenant de tout donner pour remporter toutes les courses restantes et ainsi garder le destin entre nos mains ! » raconte Yoann.

 

 

 

Classement Championnat de France (4/9)

  1. Bryan Bouffier 150 pts
  2. Yoann et Benjamin 107 pts
  3. Pierre Roché 82 pts
  4. Jérémi Ancian 76 pts

            …

By mathieu anne

Et de douze !

Le Rallye Antibes Côte d’Azur accueillait la troisième manche du Championnat de France des Rallyes 2018 avec des spéciales toujours aussi mythiques et une météo, une fois n’est pas coutume, capricieuse. Au terme des deux jours de course, Yoann Bonato et Benjamin Boulloud accrochaient un douzième podium scratch consécutif en Championnat de France ! Leader jusqu’au départ de l’ES5, l’équipage IGOL a vu l’arrivée de la pluie mettre à mal leur dynamique mais la performance et la fiabilité de la Citroën C3 R5 CHL Sport Auto lui ont tout de même permis de prendre la médaille d’argent sur le podium final !

 

 

« A l’inverse du Lyon Charbo, nous n’avons pas connu le week-end de rêve, mais ce n’est pas passé loin ! A un orage près !

 

Nous étions partis sur un bon rythme avec Benjamin, la voiture nous mettait en confiance pour attaquer et c’est ce que nous avons fait. Après la première boucle, nous étions en tête. A l’assistance, nous avons longtemps hésité sur le choix des pneumatiques. Comme la plupart de nos concurrents et malgré le large choix dans la gamme Michelin, nous avons misé sur le sec. On s’est dit « il ne pleut jamais en PACA ! ». Je plaisante bien sûr. Par contre, Bryan Bouffier a tenté un coup de poker en misant sur la pluie et ça a payé pour lui. Il faut le féliciter car il a su en profiter.

 

Dans l’ES5, quand la pluie arrive, on se fait une belle frayeur avec Benjamin. On n’en revient toujours pas que la Citroën C3 R5 ne porte aucune séquelle à l’arrivée de la spéciale. C’est du costaud ! Même sans cette erreur, nous n’aurions pas pu suivre le rythme de Bryan qui avait le bon choix de pneumatiques. L’ES6 le confirme où l’on prend 1,5 seconde au kilomètre par le meilleur temps.

 

A partir de là, la physionomie de notre course a changé. Nous devions rentrer à Antibes avec cette deuxième place dans l’optique du Championnat. Le Dimanche, nous avons quand même bien roulé sans pour autant prendre tous les risques. A l’arrivée, ce n’est pas la meilleure opération au championnat mais ce n’est pas la pire non plus.

 

Il y a plein de positif à tirer de ce rallye : on marque les points de la deuxième place, avec CHL Sport Auto on remporte pour la troisième fois depuis le début de la saison la manche « Team », la C3 R5 a montré une fiabilité exemplaire qui nous permet de signer avec elle notre troisième podium en trois courses, nous terminons ‘meilleur performer’ du rallye et on enchaine un douzième podium consécutif en Championnat de France avec Benjamin et CHL Sport Auto.

 

Avant d’attaquer le Rallye Vosges Grand Est, on repasse derrière Bryan au championnat pour quatre petits points. Il devra balayer à Gérardmer ! (rires). J’ai hâte de découvrir cette épreuve ! » raconte Yoann.

 

 

 

Classement Championnat de France (3/9)

  1. Bryan Bouffier 109 pts
  2. Yoann et Benjamin 105 pts
  3. Pierre Roché 69 pts
  4. Jérémi Ancian 57 pts

            …

By mathieu anne

Une mécanique déjà bien huilée !

Pour sa grande première sur le Championnat de France, le nouveau quatuor « Bonato / Boulloud / CHL Sport Auto / Citroën C3 R5 » a réalisé des merveilles à l’occasion du Rallye Lyon Charbonnières Rhône ! Leader du premier au dernier kilomètre, l’équipage IGOL a rendu une copie parfaite en s’imposant de main de maître et en profite pour prendre la tête du Championnat de France des Rallyes dès le deuxième rendez-vous ! Si ce septième succès en « CFR » a une saveur particulière, une autre statistique marquante vient souligner une fois de plus le travail exceptionnel réalisé par toute l’équipe CHL Sport Auto : il s’agit du onzième podium consécutif pour la paire Bonato / Boulloud sur la scène nationale avec la structure ardéchoise !

 

 

«  C’est ce que l’on pourrait appeler un week-end de rêve ! Le rêve car durant tous ces mois de développement avec Citroën Racing, nous avons travaillé dur dans le but de rendre cette C3 R5 performante et fiable le plus tôt possible. Et même si nous étions confiants, c’était impossible d’imaginer un tel résultat aussi tôt.

 

Après le super résultat de la Corse, il était venu le temps de la confirmation sur ce Lyon Charbo. Le premier jour, nous avons roulé assez fort avec Benjamin dans le but de tout de suite voir où nous nous situons face à une concurrence digne d’un WRC-2. Nous étions donc plutôt étonnés de remporter les quatre premières spéciales et de rentrer en tête le premier soir.

 

Le lendemain, une autre course commençait avec des longues spéciales. La voiture est encore jeune et chaque kilomètre parcouru, nous apprenons. C’était donc avec une grande satisfaction de voir la performance au rendez-vous sur des chronos plus longs et sous des fortes températures. Il faut dire aussi que nous pouvions compter sur le nouveau pneu R33 de Michelin qui nous a permis d’attaquer sans relâche !

 

En fin de course, nous avons commencé à gérer pour aller chercher une victoire si particulière. Pour Citroën Racing, pour CHL Sport Auto, qui s’est tellement investi dans ce nouveau projet, pour nos partenaires et aussi pour nous, « Benj » et moi, avec cette première victoire sur le « Charbo », le rallye de notre ASA et la manche à « domicile » pour notre équipe.

 

A ce week-end de rêve, on peut aussi ajouter la victoire dans le Championnat Team et les belles performances des deux DS 3 R5 de l’équipe, emmenées par Hugo Margaillan et Guillaume Sirot, face à la meute de Skoda, Hyundai ou encore Ford.

 

Place désormais au Rallye d’Antibes où nous retrouverons un profil qui nous avait plutôt réussi en Corse. »

 

 

 

Classement Championnat de France (2/9)

  1. Yoann et Benjamin 73 pts
  2. Bryan Bouffier 68 pts
  3. Jérémi Ancian 55 pts
  4. Pierre Roché 42 pts

            …

By mathieu anne

Yoann Bonato décroche son premier point en WRC avec la C3 R5 !

Citroën Racing avait choisi la manche française du Championnat du Monde, le Tour de Corse, pour lancer son tout nouveau produit : la C3 R5. Pour l’occasion, Yoann Bonato et Benjamin Boulloud avaient l’honneur de piloter l’une d’entre elles. Et au terme du rallye asphalte le plus exigeant de la saison, l’équipage CHL Sport Auto rendait de la plus belle des manières la confiance accordée par la marque aux chevrons en offrant à la C3 R5 son premier point en Championnat du Monde et surtout une médaille d’argent en WRC-2 bien méritée.

 

 

«  Si je savais très bien le travail que l’on avait fourni avec Citroën Racing lors du développement de la voiture, rien ne remplace jamais la course contre la montre et la compétition.

 

C’était donc une véritable satisfaction de voir le temps s’afficher à l’arrivée de la première spéciale : deuxième du WRC-2 à 3 dixièmes du meilleur temps malgré quelques petits soucis de jeunesse ! Pour toute l’équipe, ce fut une première grande satisfaction.

 

Ensuite, nous nous sommes tenus à progresser au fil des spéciales et surtout à faire des kilomètres pour permettre à Citroën Racing d’avoir le maximum d’informations pour la suite. Comme toute nouvelle voiture, il y a des choses à ajuster mais la base est plus qu’intéressante. Les temps l’ont prouvé tout au long de la course, la performance est surprenante pour un premier rallye et l’écart au kilomètre avec le vainqueur très prometteur pour l’avenir.

 

Finir à la deuxième place du WRC-2 sur un rallye aussi difficile pour les hommes, pour les pneumatiques, même si la gamme Hard de chez Michelin nous a permis de pouvoir attaquer du premier au dernier kilomètre, et surtout pour les mécaniques est un excellent résultat. On aurait signé de suite avant le départ. Cela récompense le travail de toutes les personnes qui gravitent autour de ce projet depuis de très nombreux mois. Et la dixième place au général, qui apporte notre premier point en Championnat du Monde, est la cerise sur le gâteau ! D’autant plus sur la manche française du WRC, devant notre public et devant la FFSA, qui nous a été d’un précieux soutien ce week-end.

 

Maintenant, nous devons voir avec Citroën Racing la suite à donner à notre campagne en mondial ! En attendant des bonnes nouvelles, je l’espère, cap sur le Championnat de France dès la semaine prochaine, à l’occasion du Rallye Lyon Charbonnières Rhône où la C3 R5 fera cette fois-ci ses grands débuts sur la scène nationale ! »

1 2 3 7
Week-end doré aux Cévennes pour Yoann Bonato et Benjamin Boulloud !
Yoann Bonato n’en demandait pas tant !
Comme à la maison !
Un Allemagne sous le signe de la performance
Yoann Bonato de retour en WRC-2 !
Un record bien malgré lui !
Yoann Bonato stoppé dans son élan
Et de douze !
Une mécanique déjà bien huilée !
Yoann Bonato décroche son premier point en WRC avec la C3 R5 !