By mathieu anne

Un record bien malgré lui !

Lors de la cinquième manche du Championnat de France des Rallyes disputée sur le mythique Rallye Aveyron Rouergue Occitanie, Yoann Bonato et Benjamin Boulloud se présentaient avec la ferme intention d’effacer l’abandon de la dernière épreuve. Malheureusement, une panne électrique allait contrarier leur plan avant même la première spéciale … Reparti en Rallye 2 le lendemain, l’équipage CHL Sport Auto enchainait les temps ‘scratch’ prouvant une nouvelle fois toute la compétitivité de la Citroën C3 R5.

 

 

« Si notre motivation était grande avant le départ avec Benjamin et toute l’équipe, elle a rapidement été mise à mal ! La voiture a refusé de démarrer dans le parc fermé le vendredi matin. Après une lueur d’espoir nous permettant de faire quelques kilomètres de liaison, elle s’est de nouveau coupée et ce fut l’abandon.

 

C’était le rallye le plus rapide de ma carrière ! Plus sérieusement, la Citroën C3 R5 nous a tellement bluffé depuis ses débuts, nous permettant d’accrocher un Top 10 en WRC ou encore la victoire au Lyon Charbonnières dès ses débuts face à toute la concurrence, qu’on peut lui pardonner ce petit caprice. Je sais que toute l’équipe Citroën Racing, en collaboration avec CHL Sport Auto, est déjà en train de travailler pour ne plus que cela ne se reproduise.

 

Ce que je retiendrai aussi ensuite c’est l’esprit du Championnat de France des Rallyes ! Dans le parc fermé, tous nos concurrents ont tout donné pour nous aider à démarrer en nous poussant sur plusieurs centaines de mètres ! C’est génial de voir cela entre ‘adversaires’. Même si j’avoue que je préfère quand même voir ma voiture démarrer en appuyant sur un bouton et en laissant toute le monde tranquille !

 

Le lendemain, nous avons décidé de repartir en Rallye 2 pour faire avaler des kilomètres à la C3 R5 sur un nouveau rallye. Par sa chaleur, son type de routes, ses longues spéciales, le Rouergue a vraiment une place à part dans le Championnat et c’était important de faire une remontée d’informations à Citroën Racing.

 

Sans rouler à 100% et en essayant différentes choses sur la voiture, nous avons réussi à faire tous les meilleurs temps dans les ‘vraies’ spéciales, exception faite à la super-spéciale en ville. Nous avons pu aussi confirmer que la gamme Michelin, et notamment le cran 33, s’adaptait vraiment à toutes les conditions extrêmes sans jamais nous faire défaut.

 

Un grand merci aussi à l’équipe CHL Sport Auto qui a su se remobiliser après cette panne totalement indépendante de leur volonté. Ils sont tellement compétiteurs et perfectionnistes qu’ils étaient tous, au sein du team, aussi déçus que Benjamin et moi.

 

Au Championnat, il est certain que c’est une mauvaise opération. Ce n’est plus un miracle qu’il nous faudra maintenant mais au moins deux ! Une chose est sûre, on ne lâchera rien jusqu’au bout ! » raconte Yoann.

 

 

 

Classement Championnat de France (5/9)

  1. Bryan Bouffier 150 pts
  2. Pierre Roché 114 pts
  3. Yoann et Benjamin 109 pts

            …

By mathieu anne

Yoann Bonato stoppé dans son élan

Pour la quatrième manche du Championnat de France des Rallyes, Yoann Bonato et Benjamin Boulloud retrouvaient des spéciales qu’ils n’avaient plus disputé depuis dix ans à l’occasion du Rallye Vosges Grand Est. Leader du rallye à l’issue de l’ES4, l’équipage CHL Sport Auto était contraint à l’abandon. Toujours deuxième du Championnat de France, le pilote des 2 Alpes possède toujours son destin entre les mains mais, pour cela, il devra désormais réussir le pari de remporter les cinq dernières manches !

 

 

« C’était vraiment un grand plaisir de retrouver ces routes vosgiennes après tant d’années. Le profil est très varié, c’est vraiment un rallye difficile d’autant plus quand la météo s’en mêle.

 

Lors de la première boucle, nous sommes partis sur un bon rythme et la bagarre avec Bryan s’annonçait superbe. Deux meilleurs temps pour lui, un pour moi et seulement trois secondes d’écart.

 

Sur un nouveau terrain, la C3 R5 montrait déjà un sacré potentiel. Ce que nous avions validé avec Citroën Racing lors du développement sur ces routes se montrait efficace. C’est toujours rassurant de voir que le travail fait en test est payant.

 

A la mi-journée, alors qu’un orage énorme s’abat sur Gérardmer, il faut faire le choix de pneus pour la boucle de l’après-midi. Avec l’équipe, on décide de partir en Full Wet Michelin FW2 alors que Bryan fait un choix pour des pneus sec. Tous les deux en MICHELIN mais avec une monte différente, la revanche d’Antibes est dans l’air ! (rires)

 

Alors qu’il pleut encore, on signe le meilleur temps dans l’ES4, malgré des premiers signes inquiétants sur la C3, et on reprend la tête du rallye ! Malheureusement, dans la spéciale suivante, nous rencontrons un souci avec le collecteur d’échappement qui nous coupe la voiture. On doit finir la spéciale en mode ‘road’, sans aucune puissance. Et très vite, on se rend à l’évidence que l’on ira pas plus loin…

 

La voiture est encore jeune, ce sont des choses qui arrivent, et c’est même étonnant pour un nouveau produit que le premier ‘souci’ mécanique arrive aussi tard. Nous n’avions pas connu la moindre alerte depuis le Tour de Corse. Notre team va pouvoir faire un retour à Citroën Racing pour ne plus que le problème arrive.

 

Avec ce résultat nul et avec la victoire de Bryan, l’écart se creuse au championnat mais la saison est encore longue et il peut se passer tellement de choses en rallye que l’on y croira jusqu’au bout ! A nous maintenant de tout donner pour remporter toutes les courses restantes et ainsi garder le destin entre nos mains ! » raconte Yoann.

 

 

 

Classement Championnat de France (4/9)

  1. Bryan Bouffier 150 pts
  2. Yoann et Benjamin 107 pts
  3. Pierre Roché 82 pts
  4. Jérémi Ancian 76 pts

            …

By mathieu anne

Et de douze !

Le Rallye Antibes Côte d’Azur accueillait la troisième manche du Championnat de France des Rallyes 2018 avec des spéciales toujours aussi mythiques et une météo, une fois n’est pas coutume, capricieuse. Au terme des deux jours de course, Yoann Bonato et Benjamin Boulloud accrochaient un douzième podium scratch consécutif en Championnat de France ! Leader jusqu’au départ de l’ES5, l’équipage IGOL a vu l’arrivée de la pluie mettre à mal leur dynamique mais la performance et la fiabilité de la Citroën C3 R5 CHL Sport Auto lui ont tout de même permis de prendre la médaille d’argent sur le podium final !

 

 

« A l’inverse du Lyon Charbo, nous n’avons pas connu le week-end de rêve, mais ce n’est pas passé loin ! A un orage près !

 

Nous étions partis sur un bon rythme avec Benjamin, la voiture nous mettait en confiance pour attaquer et c’est ce que nous avons fait. Après la première boucle, nous étions en tête. A l’assistance, nous avons longtemps hésité sur le choix des pneumatiques. Comme la plupart de nos concurrents et malgré le large choix dans la gamme Michelin, nous avons misé sur le sec. On s’est dit « il ne pleut jamais en PACA ! ». Je plaisante bien sûr. Par contre, Bryan Bouffier a tenté un coup de poker en misant sur la pluie et ça a payé pour lui. Il faut le féliciter car il a su en profiter.

 

Dans l’ES5, quand la pluie arrive, on se fait une belle frayeur avec Benjamin. On n’en revient toujours pas que la Citroën C3 R5 ne porte aucune séquelle à l’arrivée de la spéciale. C’est du costaud ! Même sans cette erreur, nous n’aurions pas pu suivre le rythme de Bryan qui avait le bon choix de pneumatiques. L’ES6 le confirme où l’on prend 1,5 seconde au kilomètre par le meilleur temps.

 

A partir de là, la physionomie de notre course a changé. Nous devions rentrer à Antibes avec cette deuxième place dans l’optique du Championnat. Le Dimanche, nous avons quand même bien roulé sans pour autant prendre tous les risques. A l’arrivée, ce n’est pas la meilleure opération au championnat mais ce n’est pas la pire non plus.

 

Il y a plein de positif à tirer de ce rallye : on marque les points de la deuxième place, avec CHL Sport Auto on remporte pour la troisième fois depuis le début de la saison la manche « Team », la C3 R5 a montré une fiabilité exemplaire qui nous permet de signer avec elle notre troisième podium en trois courses, nous terminons ‘meilleur performer’ du rallye et on enchaine un douzième podium consécutif en Championnat de France avec Benjamin et CHL Sport Auto.

 

Avant d’attaquer le Rallye Vosges Grand Est, on repasse derrière Bryan au championnat pour quatre petits points. Il devra balayer à Gérardmer ! (rires). J’ai hâte de découvrir cette épreuve ! » raconte Yoann.

 

 

 

Classement Championnat de France (3/9)

  1. Bryan Bouffier 109 pts
  2. Yoann et Benjamin 105 pts
  3. Pierre Roché 69 pts
  4. Jérémi Ancian 57 pts

            …

By mathieu anne

Une mécanique déjà bien huilée !

Pour sa grande première sur le Championnat de France, le nouveau quatuor « Bonato / Boulloud / CHL Sport Auto / Citroën C3 R5 » a réalisé des merveilles à l’occasion du Rallye Lyon Charbonnières Rhône ! Leader du premier au dernier kilomètre, l’équipage IGOL a rendu une copie parfaite en s’imposant de main de maître et en profite pour prendre la tête du Championnat de France des Rallyes dès le deuxième rendez-vous ! Si ce septième succès en « CFR » a une saveur particulière, une autre statistique marquante vient souligner une fois de plus le travail exceptionnel réalisé par toute l’équipe CHL Sport Auto : il s’agit du onzième podium consécutif pour la paire Bonato / Boulloud sur la scène nationale avec la structure ardéchoise !

 

 

«  C’est ce que l’on pourrait appeler un week-end de rêve ! Le rêve car durant tous ces mois de développement avec Citroën Racing, nous avons travaillé dur dans le but de rendre cette C3 R5 performante et fiable le plus tôt possible. Et même si nous étions confiants, c’était impossible d’imaginer un tel résultat aussi tôt.

 

Après le super résultat de la Corse, il était venu le temps de la confirmation sur ce Lyon Charbo. Le premier jour, nous avons roulé assez fort avec Benjamin dans le but de tout de suite voir où nous nous situons face à une concurrence digne d’un WRC-2. Nous étions donc plutôt étonnés de remporter les quatre premières spéciales et de rentrer en tête le premier soir.

 

Le lendemain, une autre course commençait avec des longues spéciales. La voiture est encore jeune et chaque kilomètre parcouru, nous apprenons. C’était donc avec une grande satisfaction de voir la performance au rendez-vous sur des chronos plus longs et sous des fortes températures. Il faut dire aussi que nous pouvions compter sur le nouveau pneu R33 de Michelin qui nous a permis d’attaquer sans relâche !

 

En fin de course, nous avons commencé à gérer pour aller chercher une victoire si particulière. Pour Citroën Racing, pour CHL Sport Auto, qui s’est tellement investi dans ce nouveau projet, pour nos partenaires et aussi pour nous, « Benj » et moi, avec cette première victoire sur le « Charbo », le rallye de notre ASA et la manche à « domicile » pour notre équipe.

 

A ce week-end de rêve, on peut aussi ajouter la victoire dans le Championnat Team et les belles performances des deux DS 3 R5 de l’équipe, emmenées par Hugo Margaillan et Guillaume Sirot, face à la meute de Skoda, Hyundai ou encore Ford.

 

Place désormais au Rallye d’Antibes où nous retrouverons un profil qui nous avait plutôt réussi en Corse. »

 

 

 

Classement Championnat de France (2/9)

  1. Yoann et Benjamin 73 pts
  2. Bryan Bouffier 68 pts
  3. Jérémi Ancian 55 pts
  4. Pierre Roché 42 pts

            …

By mathieu anne

Yoann Bonato décroche son premier point en WRC avec la C3 R5 !

Citroën Racing avait choisi la manche française du Championnat du Monde, le Tour de Corse, pour lancer son tout nouveau produit : la C3 R5. Pour l’occasion, Yoann Bonato et Benjamin Boulloud avaient l’honneur de piloter l’une d’entre elles. Et au terme du rallye asphalte le plus exigeant de la saison, l’équipage CHL Sport Auto rendait de la plus belle des manières la confiance accordée par la marque aux chevrons en offrant à la C3 R5 son premier point en Championnat du Monde et surtout une médaille d’argent en WRC-2 bien méritée.

 

 

«  Si je savais très bien le travail que l’on avait fourni avec Citroën Racing lors du développement de la voiture, rien ne remplace jamais la course contre la montre et la compétition.

 

C’était donc une véritable satisfaction de voir le temps s’afficher à l’arrivée de la première spéciale : deuxième du WRC-2 à 3 dixièmes du meilleur temps malgré quelques petits soucis de jeunesse ! Pour toute l’équipe, ce fut une première grande satisfaction.

 

Ensuite, nous nous sommes tenus à progresser au fil des spéciales et surtout à faire des kilomètres pour permettre à Citroën Racing d’avoir le maximum d’informations pour la suite. Comme toute nouvelle voiture, il y a des choses à ajuster mais la base est plus qu’intéressante. Les temps l’ont prouvé tout au long de la course, la performance est surprenante pour un premier rallye et l’écart au kilomètre avec le vainqueur très prometteur pour l’avenir.

 

Finir à la deuxième place du WRC-2 sur un rallye aussi difficile pour les hommes, pour les pneumatiques, même si la gamme Hard de chez Michelin nous a permis de pouvoir attaquer du premier au dernier kilomètre, et surtout pour les mécaniques est un excellent résultat. On aurait signé de suite avant le départ. Cela récompense le travail de toutes les personnes qui gravitent autour de ce projet depuis de très nombreux mois. Et la dixième place au général, qui apporte notre premier point en Championnat du Monde, est la cerise sur le gâteau ! D’autant plus sur la manche française du WRC, devant notre public et devant la FFSA, qui nous a été d’un précieux soutien ce week-end.

 

Maintenant, nous devons voir avec Citroën Racing la suite à donner à notre campagne en mondial ! En attendant des bonnes nouvelles, je l’espère, cap sur le Championnat de France dès la semaine prochaine, à l’occasion du Rallye Lyon Charbonnières Rhône où la C3 R5 fera cette fois-ci ses grands débuts sur la scène nationale ! »

By mathieu anne

Yoann Bonato dévoile ses couleurs pour le Tour de Corse !

En plus de son programme complet en Championnat de France des Rallyes cette saison, Yoann Bonato disputera, dans un premier temps, le Tour de Corse. Pour l’occasion, le Champion de France 2017 prendra le volant de la toute nouvelle Citroën C3 R5 en étant intégré à l’équipe officielle et sera engagé en WRC-2. Egalement soutenu par la FFSA, le pilote des Deux-Alpes aura là une occasion rêvée de s’exprimer dans les meilleures conditions au plus haut niveau, qui plus est sur la manche française du Championnat du Monde des Rallyes.

 

 

« Après avoir participé au développement de la Citroën C3 R5, de l’avoir dévoilé au grand public lors du Rallye du Var en ouverture, c’est évidemment une grande fierté de pouvoir la faire débuter en compétition sur une manche aussi prestigieuse que le Tour de Corse.

 

Si la voiture a été montée et préparée par CHL Sport Auto dans les ateliers de Citroën Racing, nous serons intégrés à la structure officielle en Corse aux côtés de Stéphane Lefebvre.

 

Je suis impatient de voir les premiers chronos tomber. Avec le Championnat de France et un programme en mondial que je pourrais vous dévoiler après la Corse, je compte bien sur la Citroën C3 R5 pour nous faire vivre des émotions incroyables ! Je sais que l’équipe technique de Citroën Racing a réalisé un travail de titans pour que la petite nouvelle devienne rapidement la référence de la catégorie. Et je sais également que CHL Sport Auto a les compétences et la motivation nécessaires pour nous amener au plus haut. Nous pourrons également compter sur l’expérience de Michelin en WRC pour appréhender au mieux l’exigence des spéciales corses » annonce l’Isérois.

A noter le soutien de la Fédération Française du Sport Automobile à Yoann Bonato et à Benjamin Boulloud, les Champions de France des Rallyes 2017, sur ce Tour de Corse avec une livrée spéciale pour l’occasion ! Un joli clin d’œil pour un championnat dont la notoriété et le niveau sportif ne sont plus à démontrer autant en France qu’à l’international.

 

By mathieu anne

Yoann Bonato face à un défi de taille !

Gagner, c’est bien. Confirmer, c’est mieux. Voilà le défi que Yoann Bonato et Benjamin Boulloud tenteront de relever dès la semaine prochaine à l’occasion du Rallye Le Touquet Pas-de-Calais. Titré en 2017 dès sa première saison complète en Championnat de France des Rallyes, l’équipage des Deux-Alpes retrouvera CHL Sport auto, avec qui il a partagé ses plus belles émotions en sport automobile ! Un nouvel acteur rejoindra cette aventure humaine et sportive : IGOL. Sous leurs nouvelles couleurs, Yoann et Benjamin débuteront au volant de la DS 3 R5 avant d’avoir l’honneur de faire débuter la Citroën C3 R5 en France dès le Rallye Lyon Charbonnières Rhône.
« Quel plaisir de pouvoir vous annoncer de si bonnes nouvelles aujourd’hui … et ce n’est pas fini ! Après notre titre, tout s’est enchaîné avec les essais de la C3 R5 avec Citroën Racing, le Monte-Carlo et mon hiver aux 2 Alpes. L’intersaison a été chargée et je suis content de voir le Touquet et le début de saison se profiler devant nous.

Nous repartirons donc à l’assaut du Championnat de France des Rallyes cette saison avec l’intention de faire aussi bien que l’an passé. Ce n’est jamais évident d’enchaîner les performances mais nous avons travaillé cet hiver et sommes entourés des meilleures personnes qui nous permettront d’atteindre nos objectifs.

Pour la quatrième année consécutive, nous retrouverons l’équipe CHL Sport Auto qui nous a tant apporté. Nous avons grandi avec eux mais ils nous ont surtout permis de revivre et de refaire surface au premier plan. Je ne les remercierai jamais assez de leur confiance.

L’équipe nous mettra d’ailleurs à disposition une DS 3 R5 neuve pour le « Touquet » avant d’attaquer avec la C3 R5 dès le « Charbo ». Ce sera un double défi ! Finir en beauté avec une voiture qui nous a apporté le titre et gagner avec une voiture qui n’a pas encore parcouru le moindre kilomètre en compétition mais en laquelle nous croyons énormément !

Si je peux compter sur le soutien infaillible de mes fidèles partenaires cette année encore, c’est un véritable honneur de voir IGOL rejoindre cette aventure ! Car oui, c’est une aventure ! Et c’est avec fierté que nous porterons les couleurs de cette marque historique en sport automobile. Notre projet est ambitieux à l’image de leurs valeurs et ensemble, nous allons donner le meilleur de nous même pour écrire de belles choses !

L’arrivée de la C3 R5 sera une étape clé de la saison, nous avons beaucoup travaillé avec Citroën Racing sur son développement et arrivons en pleine confiance. La semaine prochaine, nous essaierons donc avec Benjamin, l’équipe et toute la gamme de pneus Michelin – qui a souvent fait la différence dans les conditions difficiles et changeantes du Nord – de faire le meilleur résultat possible compte tenu de la concurrence annoncée. C’est assez incroyable de voir un tel engouement pour le Championnat de France et cela ne peut être que bénéfique pour tout le monde : le sport, les médias, le public et pour nous-même ! »

Calendrier Championnat de France des Rallyes 2018:
Rallye Le Touquet Pas-de-Calais : 16-17 Mars
Rallye Lyon Charbonnières Rhône : 20-22 Avril
Rallye Antibes Côte d’Azur : 18-20 Mai
Rallye Vosges Grand Est : 8-10 Juin
Rallye Rouergue Aveyron : 6-7 Juillet
Rallye Mont-Blanc Morzine : 7-9 Septembre
Rallye Coeur de France : 29-30 Septembre
Critérium des Cévennes : 26-28 Octobre
Rallye du Var : 23-25 Novembre

Programme Rallye Le Touquet Pas-de-Calais 2018
Jeudi 15 Mars : Shakedown
Vendredi 16 Mars : 8 ES (109,60 km)
Samedi 17 Mars : 8 ES (93,20 km)

By mathieu anne

Communiqué #51 Monte-Carlo 2018 – Arrivée

Première course et première victoire pour Yoann Bonato !

 

 

Engagés exceptionnellement au volant d’une Peugeot 208 R2 en attendant l’arrivée de la Citroën C3 R5, Yoann Bonato et Benjamin Boulloud sont venus à bout d’un Rallye Monte-Carlo fidèle à sa réputation. Mieux encore, l’équipage CHL Sport Auto a remporté une victoire autoritaire en « deux roues motrices », assortie d’une belle quinzième place au général. Une saison 2018 qui commence sur les chapeaux de roues !

 

 

« Avec Benjamin, nous sommes très contents de notre semaine monégasque ! C’est déjà une victoire de voir le Prince le dimanche sur ce rallye ! Cela veut dire que l’on a plutôt bien travaillé avec toute l’équipe pour venir à bout d’un rallye aussi difficile. Alors quand le succès vient s’y ajouter, ce n’est que du bonheur !

 

Ce ne fut pas aussi simple que ça en à l’air pourtant. Sur cette édition, nous avons rencontré toutes les conditions possibles : glace, neige, pluie, boue, sec, brouillard … entre autres ! Heureusement, on avait des Michelin sur les jantes !

 

Il m’a fallu aussi pas mal de temps pour trouver mes repères avec la voiture après trois ans passé en « quatre roues ». Mais malgré des soucis de frein la première et en début de deuxième journée, nous avons réalisé de bons temps quand il le fallait. Nous sommes heureux de cette victoire et de cette quinzième place au général derrière les WRC et les R5 !

 

Nous étions venus pour continuer d’engranger de l’expérience sur le « Monte-Carlo », c’est chose faite après avoir fait toutes les spéciales. L’équipe CHL Sport Auto a fait du super boulot sur la voiture, et pas que sur la nôtre d’ailleurs puisque toutes leurs voitures sont à l’arrivée, et je tiens vraiment à les remercier. Tout comme nos ouvreurs et Benjamin, au top toute la semaine.

 

Dès demain, nous allons nous remettre au travail avec l’équipe pour préparer la saison. Même si l’objectif principal avoué sera de remettre mon titre en jeu sur le Championnat de France, j’espère vraiment avoir l’opportunité de rouler en WRC-2 cette saison avec la Citroën C3 R5, qui sera, j’en suis persuadé, une redoutable référence dans la catégorie ! » conclut Yoann.

By mathieu anne

Communiqué #50 Monte-Carlo 2018 – Présentation

Yoann Bonato déjà en piste !

 

 

En attendant impatiemment l’arrivée de la nouvelle Citroën C3 R5 et de dévoiler son programme 2018, Yoann Bonato ne pensait pas à attaquer sa saison aussi tôt ! C’était sans compter sur le soutien de CHL Sport Auto et de ses partenaires. Le Champion de France des Rallyes 2017 disputera le mythique Rallye Monte-Carlo, qui ouvre la saison du Championnat du Monde, au volant d’une Peugeot 208 R2 dans le but de continuer de prendre de l’expérience sur des rallyes internationaux.

 

 

« Contrairement à ce que tout le monde pourrait penser, nous sommes ravis d’être au départ du Monte-Carlo avec une 208 R2 CHL Sport Auto. Pour une multitude de raisons. Déjà, nous ne devions pas rouler et il faudrait être fou de ne pas être content de disputer un rallye comme le Monte-Carlo ! Cela reste un rêve chaque année.

 

De plus, nous allons retrouver plus tôt que prévu l’équipe CHL Sport Auto avec laquelle nous avons vécu de si belles choses depuis trois ans. Et pour finir, même si ce n’est pas une ‘R5’, la 208 R2 nous permettra avec Benjamin de garder le rythme de la compétition et surtout de continuer à prendre de l’expérience en mondial. Ce ne sera que mon quatrième Monte-Carlo sachant que sur deux d’entre eux, je n’ai effectué que la première spéciale …

 

Si nous espérons vous présenter très prochainement notre programme 2018, qui sera articulé autour de la nouvelle Citroën C3 R5 et avec CHL Sport Auto bien entendu, avant cela, nous allons nous concentrer sur le ‘Monte-Carlo’. Avec Benjamin et l’équipe, nous restons des compétiteurs et nous y allons pour faire bonne figure.

 

Il va nous falloir un temps d’adaptation pour revenir à la ‘2 Roues Motrices’ après trois ans de ‘4 roues’. Mais les essais que nous avons fait jeudi dernier m’ont clairement rassuré. J’ai été bluffé par le châssis de la 208. Ensuite, il faudra composer avec les conditions météorologiques qui s’annoncent dignes d’un grand ‘Monte-Carlo’ et qui ne nous permettent pas de dégager un ou plusieurs favoris avant le rallye. S’il y a bien une épreuve imprévisible, c’est celle là, où nous allons passer notre temps à prier pour avoir les bons pneus Michelin sur la voiture !

 

La seule chose que je peux vous dire, c’est que nous sommes ‘chauds’ avec Benjamin après une semaine intense entre les essais de la Citroën C3 R5 en Corse, de la 208 R2 et même d’une voiture du Trophée Andros pour le magazine Echappement ! »

 

Programme Monte-Carlo 2018

Mercredi 24 Janvier : Shakedown

Jeudi 25 Janvier : 2 ES (62,18 km)

Vendredi 26 Janvier : 6 ES (144,88 km)

Samedi 27 Janvier : 5 ES (117,55 km)

Dimanche 28 Janvier : 4 ES (63,98 km)

By mathieu anne

Communiqué #49 Var 2017 – Arrivée

  • Évoluant en ouverture du Rallye du Var, manche finale du Championnat de France, la Citroën C3 R5 a été au cœur de toutes les attentions.
  • À bord, Yoann Bonato et Benjamin Boulloud ont mis à profit les trois étapes pour poursuivre les essais de développement.

Après des séances d’essais effectuées aussi bien sur asphalte que sur terre, la Citroën C3 R5 effectuait sa première apparition publique en ouverture du Rallye du Var. Déjà sacrés Champions de France après avoir remporté quatre victoires sur leur DS 3 R5, Yoann Bonato et Benjamin Boulloud fêtaient leur titre en étrennant le nouveau produit compétition-clients de Citroën Racing.

Au podium de départ, sur le bord des spéciales ou au parc d’assistance, la Citroën C3 R5 était au cœur de toutes les attentions, avec un joli succès d’estime auprès du public, séduit par sa décoration novatrice. Surtout, les spécialistes du rallye – préparateurs, pilotes, copilotes et journalistes – se pressaient pour détailler la nouvelle offre de Citroën Racing en catégorie R5.

Sur le plan technique, la C3 R5 était équipée pour la première fois de la commande de boîte de vitesses manuelle, imposée par un récent changement de la réglementation. Cette nouveauté donnait entière satisfaction à Yoann, qui bouclait les 14 spéciales sans connaître le moindre problème.

Après cette participation réussie, le travail des ingénieurs et des pilotes de développement se poursuivra avec de nouvelles séances d’essais, destinées à travailler aussi bien sur la fiabilité que sur la performance avant de soumettre l’homologation auprès de la FIA.

ILS ONT DIT

Yves Matton, Directeur de Citroën Racing : « Après sa belle saison en Championnat de France, il était logique que Yoann Bonato soit au volant de la C3 R5 pour sa première apparition publique. En troquant la livrée ‘camouflage’ pour une décoration mettant en valeur le design de la voiture, nous avons d’abord déclenché une vague d’enthousiasme auprès du public ! De nombreux clients potentiels se sont également montrés intéressés par le produit. Ces trois jours d’essais grandeur nature ont permis de confirmer les enseignements des précédentes séances de développement. C’est un autre jalon important qui vient d’être franchi et l’équipe technique va continuer à travailler dans la même direction pour proposer un produit totalement abouti à nos clients. »

Pierre Budar, Directeur du développement des véhicules compétition-client : « Au-delà de l’intérêt suscité auprès du public et du milieu du sport automobile, cette participation au Rallye du Var nous a apporté beaucoup de satisfaction sur le plan technique. En ne rencontrant aucun problème de fiabilité, nous avons pu travailler sereinement sur différents setups, pour adapter la voiture à des routes tantôt lisses, tantôt très bosselées. Les conditions changeantes et les situations propres à la course nous ont permis de tester et même de valider plusieurs points avec certitude. Le premier aperçu du niveau de performance par rapport aux autres modèles de la catégorie R5 est également positif. »

Yoann Bonato : « Nous n’avions pas de pression liée à la compétition, mais nous nous sommes régalés au volant de la Citroën C3 R5 ce week-end. Le produit est déjà très abouti et le profil varié des routes du Rallye du Var nous a permis d’essayer différents réglages. La voiture réagit avec logique aux changements effectués, c’est un point très important sur un produit compétition-clients. Je suis très fier d’avoir été choisi par Citroën Racing pour cette opération et j’ai hâte de retrouver la C3 R5 en essais ! »

1 2 3 6
Un record bien malgré lui !
Yoann Bonato stoppé dans son élan
Et de douze !
Une mécanique déjà bien huilée !
Yoann Bonato décroche son premier point en WRC avec la C3 R5 !
Yoann Bonato dévoile ses couleurs pour le Tour de Corse !
Yoann Bonato face à un défi de taille !
Communiqué #51 Monte-Carlo 2018 – Arrivée
Communiqué #50 Monte-Carlo 2018 – Présentation
Communiqué #49 Var 2017 – Arrivée